mardi 9 septembre 2014

Radars : Des membres d'une page Facebook devant la justice !

Illustration

On ne peut pas dire ce que l'on veut sur internet, et cette histoire tend à nous le prouver, une fois de plus, puisqu'une page Facebook est dans le viseur de la justice. 

Sur cette page, les automobilistes peuvent interférer afin d'informer les autres, de la présence de radars à divers endroits des routes aveyronnaises. Une pratique qui pourrait coûter cher à 15 membres de la page en question, puisqu'ils encourent jusqu'à trois ans de suspension de permis, et 1500€ d'amende. 

La page, créée depuis 2012, et intitulée "Le groupe qui te dit où est la police en Aveyron", enregistre environ 10000 membres. Et c'est le procureur de la République Yves Delpéria, qui a décidé de les poursuivre en justice. 8 des 15 prévenus ont d'ailleurs également été poursuivis pour "outrage", en raison de terme injurieux envers les forces de l'ordre. 

Alors certes, les détecteurs de radars sont interdits sur le territoire français, mais la justice s'est toujours montrée relativement ouverte pour les autres solutions du genre. 


0 commentaires:

Publier un commentaire